"… un trio en apparence free mené par un alto au débit fluide et véloce où affleurent — sur un « Lennie’s Pennie » de Tristano qui se dévoile petit à petit — des bribes de phrases parkériennes, soutenu par une rythmique souple et flexible qui épouse les moindres variations d’intensité ou de tempo du souffleur : c’est Roby Glod, quadragénaire, quasi vétéran de la scène luxembourgeoise et toujours formidable saxophoniste .... Au soprano, le leader affiche une liberté encore plus grande sur un de ses thèmes et la rythmique — Christian Ramond (b), Klaus Kugel (dr) — atteint un niveau d’intensité optimal. Puis retour à l’alto et à une composition de Lee Konitz que le trio s’approprie magistralement. Il n’est bien sûr pas indifférent qu’il s’agisse là des musiciens les plus âgés entendus depuis la veille au soir. Les premiers, donc, à puiser dans des racines (cool, free…) que leurs cadets semblent ignorer, sans en faire leur religion mais en y ancrant leur mode de jeu, leur interaction, leur rapport au son… "
- Thierry Quénum, Jazzmagazine, France, September 2012